Notre histoire

Créée en 1946 à Quiberon par Raymond et Yvonne Audebert, La Maison d'Armorine, l'un des derniers paradis gourmands artisanaux de Bretagne, fête aujourd'hui plus de 60 ans d'une existence acidulée.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
Raymond Audebert a inventé la recette de la Niniche, sucette typique de Quiberon et spécialité désormais référencée au patrimoine culinaire de France, ainsi que le Salidou, caramel au beurre salé.


 
Dans cette France de l'après-guerre, où l'on redécouvre le sucre, le succès est immédiat pour les fameuses Niniches, qui seront primées "Meilleur bonbon de France".


 
C'est ce goût de l'authentique qui a fait de Quiberon un lieu où nombreux sont ceux qui, dès le début du siècle, se sont pressés pour découvrir le plaisir de sa villégiature.
 
 

Son fils, puis son petit-fils, ont su perpétuer le savoir-faire et les traditions, tout en développant la Maison d'Armorine afin d'en faire aujourd'hui l'une des plus renommées créatrices de douceurs sucrées de Bretagne.
 
 
Un créateur de douceurs sucrées par excellence.

La qualité des différentes spécialités repose sur des matières naturelles (sucre de canne, beurre salé breton, sel de Guérande...) et sur quelques secrets de fabrication (vieux chaudrons en cuivre...) que les artisans se sont transmis de génération en génération.

Une tradition racontée par l'Académicien Hervé Bazin dans son roman "Le Matrimoine" : "Rendons à Niniche ce qui est à Niniche et à César ce qui lui est dû".

Et les papilles, c'est certain, ne s'y trompent pas... 60 ans après la création de l'entreprise familiale à Quiberon, le temps semble s'être figé dans la petite échope, installée face à l'océan, où presque rien n'a bougé...